Un poster artisanal

En 2014, invitée à une école d’été à l’Historial de la Grande Guerre à Péronne, j’ai dû produire un poster.

Ne connaissant pas encore les bons tuyaux de « The floor is your » et n’ayant pas de grande expérience de graphisme, je me suis mise à mon chevalet avec de l’encre de chine. Après avoir recouvert la feuille de jus de café (si si, exactement comme les enfants font pour donner un air de vieux parchemin à leur papier), j’ai essayé de synthétiser ma question de recherche.

Si le résultat n’est pas parfait, le côté visuel a attiré l’attention.

Je le mets donc en accès libre pour donner quelques idées à ceux et celles qui devant faire des posters, ne souhaitent pas utiliser le format informatique.

 

Selon le conseil avisé de Nicolas Patin, j’avais ajouté un petit carton, comme cela se fait au musée, indiquant mes références institutionnelles ainsi qu’un résumé de mes sources, méthodes et problématiques.
Apparaissait lors de l’exposition de nos posters, le texte suivant collé au mur, à côté de mon poster :

La Première Guerre mondiale a-t-elle modifié le statut du « juif étranger » ?


Pour répondre à cette question, un échantillon a été élaboré à partir des registres de population de la commune d’Anderlecht. Ces registres dénombrent également les étrangers ayant habité dans certaines rues à Cureghem pendant la période 1910-1920. À la lecture des dossiers de ces étrangers produits par la Police des Étrangers, une politique, mais aussi un regard sur l’Autre sont identifiables. L’expérience de guerre et les conséquences qu’elle entraine sont cruciales pour comprendre comment et pourquoi cette politique et ce regard ont évolué.

Extraits d’archives : 
Police des Étrangers, dossiers nos 763 663, 825 969, 866 556, 922 600, Archives Générales du Royaume.
Comité National de Secours et d’Alimentation, Comité Local d’Anderlecht, Archives Générale du Royaume.

Yasmina Zian
Zentrum für Antisemitismusforschung
Technische Universität Berlin
Promoteurs : Werner Bergmann et Ulrich Wyrwa

A vos crayons!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *